Pourquoi diable cultiver des tomates en cage?

Drôle d'idée que de cultiver des tomates en cageIl n’y a pas que les oiseaux que l’on place en cage, les tomates aussi ! La plus grande différence est que cultiver des tomates en cage ne consiste pas en une restriction de liberté. Au contraire, nous allons voir que cette technique permet aux plants d’exprimer tout leur potentiel en se développant sans aucune retenue.

Et en plus, sa mise en oeuvre est très facile. Alors, pourquoi s’en priver?

Pourquoi me suis-je mis à cultiver des tomates en cage dans mon potager en carrés?

La culture traditionnelle des plants de tomates nécessite de conduire le végétal le long d’un tuteur. Celui-ci peut alors être droit (du fer à béton à la tige de roseau ou au chaume de bambou), torsadé (ce qui évite d’utiliser un système d’attache de la tige), unique ou multiple tel un tipi à l’assemblage complexe.

Dans tous ces dispositifs, la culture est menée sur la base d’une tige unique à partir de laquelle se forment un certain nombre de grappes florales puis fruitières. Les bourgeons ou faux bourgeons que l’on appelle des gourmands et qui se développent à partir de la base du plant ou de l’aisselle des feuilles sont alors systématiquement et méticuleusement supprimés. Le but de cette méthode de culture des tomates est d’assurer le plus de vigueur possible à la tige principale afin de produire de beaux fruits charnus.

Pour ma part, trouvant dommage de restreindre ainsi l’exubérance de la nature, j’ai décidé de ne plus tailler les gourmands de mes tomates. Mon souci était alors de pouvoir contenir l’expansion des plants, d’autant que ma pratique du potager en carrés limite à une surface de 40 cm sur 40 cm l’espace disponible pour chaque culture (je ne dis pas légumes car les tomates sont comme chacun le sait des fruits).

La solution? Laisser le plant de tomate se ramifier à sa guise mais enfermer le tout, voilà comment je me suis mis à cultiver des tomates en cage en suivant une méthode déjà expérimentée par plusieurs jardiniers.

Des cages adaptées aux carrés potagers.

fixation rapide du grillage pour cultiver les tomates en cage

un simple morceau de grillage est nécessaire pour cultiver des tomates en cageLes premiers adeptes qui se sont lancés à cultiver des tomates en cage ont eu recours à du treillis à béton ou mieux encore de carreleur pour réaliser leurs cylindres de métal. Personnellement, je préfère utiliser du grillage plastifié d’une hauteur de 1 mètre avec toutefois une maille de 7.5 cm minimum de manière à pouvoir ultérieurement glisser la main pour cueillir les tomates arrivées à maturité. Je confectionne ainsi un cylindre d’environ 40 cm de diamètre que je maintiens enroulé en le fixant à chaque niveau grâce au brin résultant de la dernière maille coupée.

deux tuteurs permettent de maintenir au sol la cage de culture des tomates

les tomates en cage s'adaptent bien au potager en carrés

2 tuteurs enfoncés d’une dizaine de centimètres dans le sol et placés de part et d’autre d’un diamètre du cylindre grillagé permettent de fixer la cage au sol. Ainsi, cultiver des tomates en cage s’adapte parfaitement aux dimensions et à l’esthétique des parcelles du potager en carrés.

Cultiver des tomates en cage : avantages et inconvénients.

cultiver des tomates en cage leur permet de se développer pleinement sans s'étaler

Les 3 principaux avantages de cette méthode sont :

  – aucune manipulation au cours de la croissance du plant de tomate, cultiver des tomates en cage fait gagner beaucoup de temps

  – un développement spectaculaire du nombre de grappes florales qui permet une récolte jusqu’à 5 fois plus abondante

  – des tomates parfaitement contenues dans le carré qui leur a été attribué

Certains vous diront que cultiver des tomates en cage ne permet pas aux fruits de mûrir correctement car ils ne sont pas bien exposés au soleil en raison du feuillage dense : je pense pour ma part que cela évite au contraire aux fruits de brûler au soleil, surtout lorsque l’on vit comme moi en région méditerranéenne.

cultiver les tomates en cage permet une production plus abondante

Fruits bien mûrs et protégés.

Par contre, il est vrai que les pieds de tomate laissés « en liberté » ont des besoins nutritifs importants, à commencer par un un arrosage abondant et régulier. Mon potager en carrés est équipé d’un arrosage automatique par micro-asperseurs qui permet de faire face à cette exigence.

De même, il ne serait pas raisonnable d’utiliser la même parcelle deux ans de suite pour cultiver des tomates en cage. Malgré les apports de compost et le recours aux engrais verts, j’envisage une rotation sur 3 ans de mes pieds de tomate par rapport aux autres cultures.

Enfin, je n’ai pas été très téméraire pour cette première année et je n’ai testé que des tomates de calibre modéré : tomates-cerise et tomates Saint-Pierre bio. Le succès est au rendez-vous mais en sera-t-il de même si je décide de cultiver des tomates en cage avec des variétés telles que les « cœur de bœuf » ou les « tomates ananas ». Vous aurez la réponse l’année prochaine à moins que certain(e)s d’entre vous aient déjà effectué l’expérience et nous fassent part de leurs succès ou échecs dans les commentaires tout en bas de cet article.

jean-pascal

2 Comments

  1. Pas mal comme idée, mais j’ai peur que chez moi ça ne marche pas très bien, compte tenu de l’humidité et du manque de soleil (certains diront que j’exagère mais mon bidon d’eau est plein comme en hiver et mes tomates commencent à être tachées ). D’ailleurs , je crois que l’année prochaine j’arrête les tomates…

    • Jean-Pascal

      24/07/2015 at 13:40

      Marie-France, l’humidité serait plutôt un point positif puisque la ramification d’un plant de tomate nécessite davantage d’eau. Ensuite, c’est vrai que les tomates sont des fruits du soleil et ont besoin d’un minimum de chaleur. J’échangerai bien par contre l’ensemble de mes réserves d’eau vides depuis 3 semaines contre ton bidon tout plein. Plutôt que d’arrêter les tomates, pourquoi ne pas leur confectionner une petite serre pour la prochaine saison? Tu pourras alors facilement cultiver des tomates en cage dans ta serre. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

*

Réservé aux humains. *

CommentLuv badge

© 2013-2015 carres-potagers.com

Theme de Anders NorenRemonter ↑