Le poireau est le légume vert de l’hiver mais c’est avant tout son fût blanc qui est recherché. Liliacée plus exactement du genre allium au même titre que l’ail et l ‘oignon, le poireau est consommé depuis fort longtemps puisque l’empereur romain Néron en vantait déjà les mérites. Examinons ce légume plein de possibilités qui mérite toute sa place dans un potager en carrés et possède la particularité de se récolter sur 12 mois.

 

Le poireau est une plante bisannuelle qui se cultive en deux temps.

 

Du semis au premier plant de poireau

Tout débute par un semis des graines de poireau, en février-mars en pépinière ou plus simplement en avril-mai directement en place dans une planche de culture d’un carré potager. Prévoyez un semis en 3 sillons parallèles espacés, semis qui sera ensuite éclairci pour ne conserver que 12 plants par carré.

La germination étant un peu longue, il vous faudra compter environ 2 mois ½ entre le semis et le repiquage de votre premier poireau. C’est pourquoi ceux qui disposent d’un nombre limité de planches de culture auront plutôt intérêt à se procurer une botte de jeunes plants (par 50 soit donc 4 planches de culture) auprès d’un maraîcher bio de préférence.

Le repiquage du poireau

Lors du repiquage, creusez 3 sillons espacés de 15 cm et de 10 cm de profondeur. Dans ces sillons, pratiquez 4 trous profonds et régulièrement espacés à l’aide d’un plantoir.

le poireau se repique sous forme de jeunes plants que l'on retaille pour les redisposer dans le potager en carrés

Après avoir diminué de moitié la longueur des feuilles et des racines, enfoncez-les sans forcer bien au fond de vos trous de manière à obtenir ultérieurement un fût aussi long que possible.

Conservez une butte de terre entre chaque sillon pour effectuer progressivement le buttage des plants de poireau et arrosez quotidiennement vos sillons les premiers jours avant d’espacer ultérieurement les apports d’eau qui devront cependant rester réguliers pour que le feuillage ne s’étiole pas.

Il vous faudra encore patienter 5 à 8 mois avant d’obtenir de jolis exemplaires de poireau, prêts pour vos soupes ou vos pot-au-feu, tout aussi bien que pour un emploi plus estival en vinaigrette.

Ne laissez pas vos cultures de poireau entamer leur seconde année car vous les verrez alors immanquablement monter en graines.

Une récolte à la demande qui peut s’étaler facilement.

 

Le poireau peut se récolter dès qu’il atteint une taille suffisante, c’est-à-dire plus de 3 cm de diamètre de fût. Son arrachage se pratique en tirant doucement mais fermement sur le feuillage jusqu’à ce que l’ensemble finisse par sortir de terre. Cet arrachage unitaire du poireau vous permet de les consommer à la demande en étalant leur récolte sur plusieurs semaines, un poireau hors de terre se conservant quelques jours à température fraiche.

Néanmoins, en cas de production importante, sachez que le poireau se conserve parfaitement au congélateur, qu’il soit cru ou cuisiné.

le poireau peut être cueilli individuellement en fonction des besoins à partir des carrés potagers

Dans certaines régions, les sols hivernaux sont trop gelés pour autoriser l’arrachage du poireau. Il vous est alors possible de les retirer avant que le sol ne soit trop dur et de les conserver en jauge abritée dans laquelle un peu de sable sera mélangé à la terre pour lui conserver une texture friable.

Les maladies du poireau.

 

La maladie la plus fréquente est la teigne du poireau occasionnée par un parasite dénommé « ver du poireau » qui est en réalité une chenille (Acrolepiopsis assectella).

Vous pourrez également rencontrer la mouche de l’oignon ainsi que diverses mouches mineuses plus spécifiques du poireau et semblant gagner de plus en plus de terrain sur le territoire français.

Enfin, plusieurs affections cryptogamiques (champignons au sens large) peuvent affecter les cultures .

Mes conseils personnels.

 

le poireau se prête bien à la culture dans un carré potagerJ’ effectue 2 plantations par an à partir de jeunes plants bio de poireau : la première dès le début du printemps et la seconde en août-septembre : ainsi je peux en récolter quasiment toute l’année.

Bien ameublir la terre en profondeur avant la plantation.

Le poireau est assez exigeant sur la fertilité du sol mais déteste le terreau : un arrosage à l’extrait fermenté d’ortie est utile à la fois en été et dans le courant de l’automne.

Cette exigence du poireau impose dans la planification des cultures de maintenir un temps de rotation de 3 ans, voire même de 4 ans pour de meilleurs résultats.

Placer le poireau à côté de la carotte permet de limiter l’impact de leurs ennemis respectifs : mouche de la carotte et teigne du poireau.

jean-pascal