Potager en carrés pour jardiniers atypiques

Le potager en carrés consiste à cultiver une grande variété de légumes dans des espaces restreints de 1m20 sur 1m20. Mais qui a donc eu cette « drôle d’idée » ?

Inspiré des potagers du Moyen Age ou des jardins de curés ?

Au Moyen Age, les cultures traditionnelles en ligne étaient effectuées à l’extérieur des fortifications protégeant les cités mais l’espace restreint à l’intérieur des murs d’enceinte était également mis à contribution pour les cultures potagères sous forme de petites parcelles autour des habitations. Bien entendu ces petits jardins ne permettaient pas d’installer de grandes planches de légumes.

D’autre part, le jardin n’était pas alors qu’une zone de culture mais aussi un lieu de promenade et de repos. C’est pourquoi il était très structuré avec des planches potagères de petites tailles délimitées par des bordures et entourées d’allées fleuries au sein desquels un banc par-ci par-là permettait de goûter aux joies du repos.

Le potager en carrés était-il déjà né ? Pas tout à fait car si, de même que plus tard dans les petits jardins des presbytères assurant la subsistance des curés, les planches de culture des potagers étaient bien carrées et de petite dimension, le principe de la variété des espèces dans un même espace en était encore absent.

L’inventeur du potager en carrés s’appelle Mel Bartholomew

Fortement inspiré par le pragmatisme ambiant des années 1980, Mel Bertholomew, jardinier américain, a mené une réflexion sur le meilleur moyen de satisfaire les besoins en légumes d’une famille moyenne. Partant du constat que le jardinage classique en planches linéaires de grandes dimensions conduisait à un excès de production tout autant qu’à un manque de variété, il eut l’idée de regrouper différentes espèces de légumes au sein de planches de petite taillepotager en carrés. Le potager en carrés était bel et bien né tirant son nom du carré de 30 cm sur 30 cm qui y constitue une parcelle.

Mel Bertholomew regroupa ainsi ses carrés par 16 en planches de cultures délimitées par un entourage en bois par lesquelles il trouvait le bénéfice supplémentaire de limiter les efforts de bêchage et de désherbage et de soulager le dos en rehaussant la zone de culture par rapport au terrain naturel.potager en carrés

Un potager miniature ?

C’est ce qui vient à l’esprit en premier lorsque l’on regarde un potager en carrés et pourtant il n’en est rien. Ce ne sont pas des légumes de taille réduite qui y sont produits et ce n’est pas non plus un potager « pour le jeu ».

Le potager en carrés est un vrai potager capable d’assurer une production suffisante pour couvrir les besoins de toute une famille tout en respectant la biodiversité et en transformant la culture maraichère en « jardin potager » mêlant avec bonheur fleurs et légumes.

Même les personnes handicapées ou à mobilité réduite peuvent se livrer aux joies du jardinage en installant des carrés potagers rehaussés par des pieds et les appartements peuvent produire des légumes par le biais de bacs disposés sur les balcons ou terrasses et respectant les mêmes règles de culture.

[box]Pour ma part, sans renier les règles définies par Mel Bartholomew, j’ utilise une variante française de sa méthode qui consiste à utiliser des carrés de 40 cm au lieu de 30 regroupés en général par 9 au sein d’une planche de 1m20 de côté mais parfois aussi avec des déclinaisons plus rectangulaires.[/box]

jean-pascal

1 Comment

  1. Jean-Pascal

    23/07/2012 at 21:39

    C’est exactement ça et dans mon cas en plus une alternative de substrat à un sol caillouteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réservé aux humains. *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2013-2015 carres-potagers.com

Theme de Anders NorenUp ↑